Adresse:

La Grande Métairie d'Oyer

16700 Bioussac

Email: festoyez16@gmail.com

Tel: 05 45 71 28 81

Certifié

par Bureau Veritas FR BIO 10

La ferme et ses gens

 Qui sommes-nous

 

Jonas et Lucie vivent et travaillent depuis 2010  en nord Charente à la Grande Métairie d’Oyer. Ils se sont rencontrés en Afrique du Sud en tant que volontaires dans une communauté rurale pour personnes handicapées (Camphill). Ils se sont ensuite retrouvés en Allemagne où Jonas terminait son apprentissage de menuisier ébèniste et Lucie travaillait dans un restaurant bio. La vie les a amené à rejoindre un autre camphill en Angleterre avec leur fille Nouria où Lucie a suivi une formation de trois ans en biodynamie.

De retour en Charente la famille s'est agrandie avec l'arrivée d'Elouan. Depuis 2012 la ferme se transforme, passant de 5 à 12 puis 24 ha. Elle accueille aujourd'hui des vaches maraîchines et leurs veaux, des chevaux de trait pour le travail du sol au jardin, des poules pondeuses et produit différentes céréales. Un écrin est né, "Festoyez" peut rayonner.

Il y a  40 ans

 

Une histoire de famille...Christine et Jean-Louis Moy se sont installés en 1976 en agriculture biologique à La Grande Métairie. Jean-Louis cultive alors des légumes secs, du blé, du tournesol, du méteil, il élève des moutons. Les produits transformés des deux vaches et le potager alimentent les chambres et table d'hôtes. L'accueil  permet à la famille de "voyager" par les rencontres au Canada, en Australie, en Europe... tout en restant sur la ferme! Un sacré terreau pour leurs trois filles qui partiront sillonner le monde. L'ainée vit aujourd'hui au Brésil, la benjamine en Allemagne. Lucie a repris la ferme en 2012 après avoir travaillé sur des fermes bio en France et à l'étranger.

Potager et fruits des haies

 

   Les semences proviennent de petites entreprises gérées par des amis paysans bio respectueux des cycles et de la biodiversité.

   L’eau indispensable dans nos sols calcaires drainant est récupérée des toitures.

   Nous compostons les fumiers des animaux et les déchets verts.

   Nous n’utilisons pas de plastique pour les paillages, un tunnel abrite les plants au printemps. Tous les légumes sont de plein champ.

   Le travail du sol au jardin est réalisé avec la "kassine" matériel moderne de traction animale (voir photos).

   Les orties, pousses de ronce, pissenlits, mauves sauvages, fleurs de sureau, mâches... trésors des champs et des haies sont récoltés sur la ferme.

Les céréales

 

La ferme actuellement de 24ha offre une surface suffisante pour une bonne rotation des cultures: 1ha pour le jardin et les parcours des poules,13 ha de prairies pour le bétail et 6 ha de céréales fait à façon par un voisin entrepreneur agricole.

L’engrain est semé en octobre, récolté fin juillet, il est ensuite, trié, décortiqué, stocké et moulu selon les besoins.

Le sarrasin est semé fin mai, récolté fin octobre, il est trié, séché et moulu petit à petit.

Le blé pour la transformation et les poules est semé en novembre et récolté en juillet.

L'orge implanté en mars (avec un mélange trèfle - luzerne) est moissonné en juillet. 

La biodiversité cultivée

Depuis notre arrivée à Oyer, nous avons à coeur de planter tous types d'arbres, d'entretenir les haies existantes, d'ajouter des éléments propices à la biodiversité. Nous accueillons une vingtaines de ruches de voisins apiculteurs. Les abeilles participent activement à la vie du lieu, c’est apaisant de les observer s’envoler dans telle ou telle direction selon les floraisons : frênes, saules, sureaux, tilleuls, courges, sarrasin… les haies plantées il y a maintenant 30 ans par mon père selon l’inspiration d’Elzeard Bouffier abritent de nombreux hôtes : pics, geais, pies, huppes, blaireaux, renards… et amènent une vraie richesse à la ferme. La mare construite en 2014 apporte aussi ses bienfaits indéniable au lieu.

La basse-cours

 

Le poulailler mobile est déplacé toutes les 2 à 3 semaines sur les parcelles dédiées au maraichage et au verger permettant une fertilisation intéressante des parcelles et une alimentation riche pour les volailles. Les 60 poules restent deux ans sur la ferme avant d'être transformées en rillettes. Les oeufs sont vendus à la ferme, et sur les marchés .

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now